CSS - Cansei de Ser Sexy (2006)

Publié le par Alex la Baronne

Note album : 8,5/10

 

C'est bien connu : le petit criticaillon de base est un gros frustré. Il jalouse ses artistes fétiches, vit par procuration au fil de ses écrits dithyrambiques ou vengeurs, et pire, subit à longueur de temps les brimades d'un public toujours prêt à déverser son fiel sur plus minable que lui. Car la critique est un art facile, surtout sans stylo en main…

Je détesterais sans doute les cinq furies brésiliennes de CSS si je les connaissais. Engoncée dans mon duffle-coat bleu ciel, j'observerais derrière mes binocles leurs bonnes fortunes masculines. Je les aurais également vues attraper des guitares, se munir d'un Bontempi et monter un groupe electro-pop avec une facilité déconcertante, flanquées de leur copain batteur, que je ne peux m'empêcher de désobligeamment taxer de camionneur.

Le soir pourtant, calée dans mon paddock une place, le drap du dessous bien coincé sous mes aisselles, je ne peux m'empêcher de rêver à une vie meilleure…

J'imagine cette paillote enchantée, au bord des flots turquoise. L'ambiance est délicieusement moite en cet été tropical. Sur une scène improvisée, mes ennemies jurées et leur copain moustachu entament leur set avec une nonchalance assurée. De sa voix de chipie insolente, l'excentrique chanteuse Lovefoxx se lance dans un véritable numéro arty-trash à résolument prendre au second degré. Au milieu des cocktails bigarrés résonne "Alcohol", son synthé cheap, ses paroles que l'on ne peut s'empêcher de mimer avec un coup dans le nez (Am I a mouse ? Am I an elephant ?). Toujours dans le même esprit synthétiquement sucré, les délirants "Let's make love and listen death from above" et "Meeting Paris Hilton", largement inspiré du navrant show héritier "The Simple Life", se mèlent admirablement aux applaudissements. La foule court vêtue danse sans retenue, tandis que le groupe se vautre dans la dance kitsch des 90's avec un mauvais goût aussi génialement burlesque qu'assumé ("Ah la la"). Plus tard encore, "Artbitch" – une parodie cynique des tendances musicales du moment – laisse éclater un phrasé plus agressif, tout comme "Music is my hot hot sex", pour lequel on deviendrait bien lusophone entre 2 riffs addictifs. Un rappel hystérique s'annonce. "Off the hook" et son refrain bubblegum imparable précède le disco "This month day 10". La tête encore pleine de choeurs woo-oo, revigorée par ces titres d'une énergie contagieuse, je continue de danser, sans m'embrouiller dans d'encombrantes tergiversations qualitatives, sans même me demander quoi raconter sur ce disque hédoniste, dont on profite pleinement presque malgré soi…

Et je me réveille, toujours dans ce même triste lit. Une fois habillée, je suis allée raconter à mes rares amis que j'avais fait un rêve totalement idiot, où de vraies allumeuses jouaient un concert plein d'une sensualité gratuitement provocante. J'ai terminé cette description par une épithète peu aimable et suis allée réserver un billet pour Sao Paulo en vidant mon livret A.

 

Classe : "Alcohol", "Off the hook", "Music is my hot hot sex"

Crasse : "Ah la la"

"Off the hook" en écoute sur la radio !

Retrouvez cette chronique sur Pop-Rock

Publié dans Pop rock classe

Commenter cet article

Alex la Baronne 19/09/2007 08:56

Oh, si je devais choisir entre un concert de CSS et de Gwen Stefani, le choix serait vite expédié... Ca doit être des réminiscences de longs après-midis passés avec copines à jouer à la Barbie.

audrey 18/09/2007 18:52

j'ai vu CSS hier o concert de gwen stefani:-Du gros boum boum pr pas grand chose-Des costumes qui frisent le ridicule-Des paroles qui ne ressemble a rien-Un jeu de scène pathétique Bref,bref la jzune chanteuse ferai mieu de retourner jouer aux barbies avant de ce lancer dans un jeu  réelement professionel!

Alex la Baronne 13/04/2007 09:12

J'avais regardé un live sur Youtube et je n'avais pas vraiment été convaincue : la chanteuse chantait faux en sautant partout. Cela dit, ta version des faits me donne très envie de voir CSS en concert !

sanska 12/04/2007 22:09

  jai vu css en concert sans vraiment les connaitres mais ils ont vraiment mit le feu :c 'était un des meilleurs concerts du festival garorock!la chanteuse était vrement trop  delirante : au debut sous une boite en carton apres a faire de la corde a saute apres la boxeuse....c vrement un groupe pour le live...

Alex la Baronne 01/04/2007 10:48

Alf : oui, assez pour être souligné !
Teabag : ah, moi c'est avec le nouveau disque des Rakes que j'ai un peu de mal...