Klaxons - Myths of the near future (2007)

Publié le par Alex la Baronne

Note album : 8/10

Personne ne peut y échapper. Le pote moralisateur. Il traîne dans votre entourage sans que vous osiez lui signifier votre façon de penser. Lui par contre ne se gêne pas. Il s'offusque quand vous buvez un verre de trop, vous reprend doctement au moindre de vos jurons.

Mais surtout, il possède un stock exceptionnel de phrases toutes faites, manifestement conçues pour provoquer un coup de sang à toute personne dotée d'un minimum d'ouverture d'esprit.

"Il ne faut pas avoir de préjugés" est assurément une de ses maximes préférées.

Pour ma part, je suis bourrée de préjugés. J'étais persuadée que j'allais détester les Kaiser Chiefs à cause de leur nom bizarre, je pensais vomir Kasabian et leurs fanfaronnades.

Et pourtant, je vais aujourd'hui me ruer à la FNAC pour me procurer le 2è album des Kaiser, "Yours truly, angry mob". Serge Pizzorno et sa bande ont été élus "mes héros du mois" pour le 3è mois consécutif, au moins.

Alors, quand Tania - la demoiselle du Grand Journal qui ressemble un peu à un lévrier afghan – a décrit les Klaxons comme "ze band à connaître ab-so-lu-ment', j'ai immédiatement et instinctivement détesté les Klaxons. Je voyais en eux des sous Arctic Monkeys bigarrés, dont les accoutrements criards me faisaient regretter la bonne vieille époque de la TV en noir et blanc. Sans grande imagination, je me figurais leur musique à la hauteur de leurs costumes.

En prime, il y avait également cette bonne blague du NME. La new rave generation. Comme si Jamie Reynolds, le bassiste des Klaxons, n'avait pas pu avaler une gorgée de vodka - pomme au lieu de balancer cette plaisanterie. Très sérieusement, le tabloïd s'en était emparé et clamait à qui voulait le lire que les Klaxons inventaient quelque chose.

Pour une fois, ils avaient raison, les cons. Certes, les Klaxons ne chantent pas vraiment bien. La plupart de leurs titres ne semblent même pas entièrement finis. Mais ils ont inventé ce que The Rapture cherchait désespérément à inventer. Cette fusion délirante entre la techno hurlante de The Prodigy et la pop insouciante si chère aux Britons. Le single "Atlantis to interzone" et son alter ego inversé, "Magick", illustrent parfaitement ce métissage réussi avec leurs sirènes hurlantes, leurs chants robotiques et leurs rythmes oscillant entre franche galopade et ralentissements inattendus. Tout aussi bancal et attirant, "Totem on the timeline" fait montre d'une urgence imparable, maladive même, tout comme le très technoïde "Two recievers". En plus de ces airs furieux, le trio pond également avec brio des airs pop imparables, tels "Golden skans" et ses chœurs pimpants ou le léger "As above so below". Malheureusement, une fois le tribal "Isle of her" achevé, les mélodies se font moins immédiates, plus empesées, excepté "It's not over yet", relevé d'un piment soul plaisant. Débutée sous des cieux novateurs, la cavalcade des Klaxons s'achève un peu lourdement avec "Four horsemen of 2012", perdu entre "Smack my bitch up" et "Knights of Cydonia" de Muse. Toutefois, on peut s'estimer heureux. Pour une fois, la hype ne nous spolie pas.


Classe : "Atlantis to interzone"

Crasse : "Gravity's rainbow"

Publié dans Pop rock classe

Commenter cet article

Alex la Baronne 27/02/2007 08:38

Myblack : oui, en effet, le style des Klaxons est un peu désordonné... en fait, je m'attendais à tellement mauvais de leur part que j'ai été très agéablement surprise ! Finalement, je n'ai pas eu le temps de chercher l'album des Kaiser hier, mais ce n'est que partie très provisoirement remise.mxmm : H-13 !!!! héhéhé !Alf : merci beaucoup, je suis toute confuse maintenant ! Et je me demande d'autant plus ce que je fais dans ce labo !Chtif : ah, de retour. Nous t'attendions :-) !

Chtif 27/02/2007 03:10

putain, jsuis vraiment à la masse, j'ai encore jamais entendu un seul de leurs morceaux à ceux-là...

alf 26/02/2007 23:32

putain Alex qu'est-ce que tu fous dans un labo? c'est gâcher, franchement... la critic rock a besoin de toi, bordel! Aaaah, le style de La Baronne, moi je dis : bravo!

mxmm 26/02/2007 22:46

Mouais, tout ça c'est buzz et compagnie... ;o)Sinon, H-22.

Myblack 26/02/2007 22:17

Etonnant. J'ai écouté l'album, et je n'ai retenu que deux chansons : Golden Skans, qui vaut le coup, et "gravity"s raimbow"... Le reste ? Bof.. Je comprends pas trop, cela semble vraiment fouilli ce groupe
Mais merci pour l'annonce de la sortie du dernier KChiefs, mon émule appréciera