Clap your hands say yeah - Clap your hands say yeah (2005)

Publié le par Alex la Baronne

Note album : 8,5/10

 

Les français ont toujours la gueule ouverte. Occupé à raconter des bonnes blagues, à râler, à tergiverser, l'hexagonal de base se concentre principalement sur les mots. Dans ce contexte, rien d'étonnant à voir le paysage musical français encombré d'hurleuses canadiennes, de slammeurs bavards ou de chanteurs "à textes" issus de la nouvelle scène nationale. Rien d'étonnant non plus à voir le rock boudé par une grande majorité. Les leaders des groupes anglophones chantent pour la plupart "trop mal".

Alec Ounsworth, le chanteur de Clap your hands say yeah, ne fait pas exception à la règle, bien au contraire. A mi-chemin entre les grincements d'une porte rouillée et les geignements d'un puma blessé, ses vocalises ont de quoi rebuter les exégètes les plus aguerris du rock. Et pourtant. Son groupe a su transformer cette relative faiblesse en un atout de choc. Reconnaissable entre mille, cette voix nasale se pose sur des mélodies soignées, évoquant autant le Velvet Underground que Radiohead. Cet univers fort respectable s'accompagne d'une ambiance de fête foraine, distillée au cours d'interludes aériens ("Clap your hands !", "Sunshine and clouds (and everything proud)"). Entre temps, des airs plus graves, étonnamment matures pour un premier disque, s'enchaînent harmonieusement, des guitares saturées de "Let the cool goddess rust away'" à la soul nonchalante de "Gimme some salt", en passant par un "Heavy metal" aux chœurs amusement léger. Quelques synthés plus chaleureux ("Over and over again (lost and found)", "The skin of my yellow country teeth") préservent cet album d'une morosité oppressante, contrastant avec la mélancolie d'une voix lasse. Ce paradoxe saisissant interpelle, en charme certains, en irrite d'autres. Mais au moins, il ne laisse pas indifférent. Et force est de constater que la seule chanson ratée,"In home on ice", est celle où le chant d'Ounsworth est mis en sourdine. Décidemment, ce groupe n'est pas comme les autres.

Les Clap your hands say yeah n'auront pas galéré en vain. Obligés de passer par la case auto-production quand d'autres groupes réussissent en moins de temps qu'il n'en faut pour dire oui, le quintette new yorkais peut se targuer d'avoir conquis le monde avec seulement 9 mélodies et trois interludes. Leur 2è album, sans doute plus consistant, atterrira dans les bacs fin Janvier 2007. On espère également pouvoir l'applaudir.

 

Classe : "Heavy metal"

Crasse : "In home on ice"

Publié dans Pop rock classe

Commenter cet article

Alex la Baronne 15/01/2007 09:01

"On s'est aimé comme on se quitte..." Non pitié, pas Joe Dassin ! 26 ans après sa mort, ma mère m'en parle encore comme la référence variet' ultime... Pour les noms de groupe, ça doit être sûrement pour trouver l'abbréviation la plus longue possible, genre CYHSY (à prononcer CiOuaïeècheèsseouaïe)

Fab de l An Mil 14/01/2007 22:06

Clap Your hands...Personnellement, ça me transcende pas : j'ai effectivement du mal avec la voix genre "freinage de TGV". Tu as raison, les Anglais, non seulement ils chantent bien mal, mais en plus, ils sont même pas propres sur eux. Rendez-nous Cloclo et Joe Dassin!!Sinon, il se termine quand le concours du nom-de-groupe-le-plus-à-chier-possible? Parce que là, ça doit être bon, y'a plein de candidatures aujourd'hui; on va pouvoir enfin choisir un vainqueur et arrêter ce désastre!
Ska -> dans n'importe quelle langue, le rock ça fait boum-tchic / boum-boum-tchic, c'est une musique qui prend aux tripes et aux guiboles, ça parle de sexe, de drogue, de mort, d'amour ou de n'importe-quoi, ça se prend pas au sérieux mais ça peut tuer. Pour moi le rock c'est ça.

Alex la Baronne 14/01/2007 18:07

Excellent choix, Myblack !

Myblack 14/01/2007 17:18

Heureux de constater que quelqu'un apprécie "Heavy Metal" ! C'est une de mes 30 chansons préférées de tout le temps - c'est pour te dire à quel point je l'aime :)

Alex la Baronne 22/12/2006 13:48

Ah ben il fera toujours beau sur ton étagère Billy, même si le jaune orange poussin de la pochette n'est pas des plus flatteurs...