The KKK took my radio away

Publié le par Alex la Baronne

Sacrés USA ! Fort d'une hégémonie "culturelle" matraquée à grands coups de feuilletons et de reality shows, le pays du Stetson se complait dans le paradoxe d'une décadence puritaine. Contestataires, nationalistes ou simplement nostalgiques, ces quelques titres proposent un tour des USA, de New York à San Francisco…

 

1.      Frank Sinatra – New York, New York (1979)

 

L'hymne absolu à la Grosse Pomme. Transi d'amour pour sa cité chérie, Sinatra le crooner dépeint un univers festif et transforme la ville en une vamp aussi fatale qu'inaccessible.

 

2.      The Strokes – New York City Cops (Is this it, 2001)

 

Septembre 2001. Les USA nagent en plein marasme terroriste. Au beau milieu du chaos, 5 New Yorkais friqués sortent un album choc. "Is this it" marque enfin le renouveau d'un rock moribond. En pleine campagne nationaliste, le gouvernement américain censurera "New York City cops", une virulente critique de la police new-yorkaise, alors jugée contraire aux dogmes patriotiques.

 

3.      Morcheeba – What New York couples fight about (Parts of the process, 2003)

 

Composé avant les évènements tragiques du 11 Septembre, ce titre prophétique revêt aujourd'hui des allures de pamphlet pacifiste. La douce voix de Skye Edwards, ici en duo avec le chanteur Kurt Wagner, apaise grandement durant ces 6 minutes d'une simplicité poignante.

 

4.      Bruce Springsteen – Born in the

 

Les années folks sont révolues. L'émule de Bob Dylan se mue en beauss braillard 80's. Même en ces temps d'anti-américanisme primaire, "Born in the USA" revient régulièrement nous casser les oreilles sur les ondes. Ce contexte diplomatique tendu n'a même pas les avantages de ses inconvénients.

 

5.      Madonna – American life, Hollywood (American life, 2004)

 

Dans un élan d'originalité confondante, la Madone rejoint une foulitude d'artistes engagés qui osent dire tout haut ce que tout le monde pense tout haut : W. Bush, il est pas gentil. Chercheuse en profit convaincue, la material girl frappe fort avec "American life", dont le clip évidemment censuré la montre jetant des grenades sur l'effigie de l'avaleur de bretzels. Personnellement, je préfère Madonna moins militante mais plus inspirée, comme à l'époque de "Like a prayer".

 

6.      The Beach Boys – Surfin'USA (Surfin' USA, 1963)

 

La années 60 sont bénies. Entre un rock aussi balbutiant qu'excitant et une prospérité nouvelle, l'épanouissement est de rigueur. "Surfin' USA", son soleil et ses ballades sur la plage renvoient à cette période bénie avec nostalgie, même pour les plus jeunes.

 

7.      U2 – The hands that built (The best of U2 1980-1990, 2004)

 

A l'heure où un énième best of des 4 magnats sort, "The hands that built America" apparaît comme une des plus belles réussites du groupe depuis belle lurette. Ce titre extrait de la BO de "Gangs of New York" réussit en effet à brillamment condenser en cinq minutes l'histoire de tout un pays. Bien joué.

 

8.      Sheryl Crow – Leaving Las Vegas (Tuesday Night Club Music, 1993)

 

Americaine jusqu'à la moelle, la chanteuse pop ne nous offre pas avec "Leaving Las Vegas" une se de ses plus belles réussites. Heureusement, "If it makes you happy" ou "There goes the neighborhood" corrigent admirablement le tir.

 

9.      The Mamas and the Papas – California dreamin' (If you can believe your eyes and your ears, 1966)

 

Encore un superbe exemple du rêve américain. Chœurs sucrés à l'appui, les Mamas and Papas nous transportent dans un été resplendissant. Manquent juste les transats.

 

10.  Arctic Monkeys – Fake tales from San Francisco (Whatever people say I am, that's what I'm not, 2006)

 

"The truth is that love's not only blind but deaf". Plutôt lucides, les jeunots. "Fake tales from San Francisco" transporte dans l'univers factice du show business américain, avec toute la poudre aux yeux – et au nez – que cela comporte. Sans doute une des meilleures chanson des Monkeys, notamment grâce à un final ébouriffant.

Publié dans Chansons à thème

Commenter cet article

Alex la Baronne 03/12/2006 17:05

Ah, non en effet, personne ne l'a citée ! Merci à toi de réparer cet oubli !

mxmm 03/12/2006 12:58

J'ai rêvé ou personne n'a cité "Leaving New York" sur le dernier REM ?C'est pas le meilleur album de tous les temps mais celle-ci est pas trop mal...Bon dimanche !

Alex la Baronne 03/12/2006 11:43

mxmm : ah, il faudrait que j'écoute cela mais c'est vrai que Springsteen ne me fait vraiment pas rêver !
Thom : merci ;-) !

Thom 02/12/2006 18:08

Ah ouais ! moi aussi j'aurais spontanément choisi Yves Simon, elle est vraiment exceptionnelle cette chanson...
Mais bon, je continue à adorer cette rubrique.
A bientôt Alex :)

mxmm 02/12/2006 14:52

Je voudrais remercier ska pour son com que j'avais la flemme de faire.... :o)Il existe un best of du boss (celui avec Murder Incorporated que j'adore, en inédit) qui est sorti avec un cd 4 titres en bonus sur lequel il y a la version de Born in the USA de la tournée de Tom Joad. C'est tout gratté jusqu'à l'os et assez génial. (contrairement aux apprences, je ne suis pas un grand fan de Springsteen mais les morceaux que j'aime, je les aime beaucoup, comme Atlantic city par exemple)