Chansons nocturnes

Publié le par Alex la Baronne

Métro, boulot, dodo. Si cette maxime s'applique à une large majorité, bien des artistes négligent totalement les attraits d'une vie réglée sur les charmes du soleil. La nuit devient alors pour eux un refuge, une source d'inspiration égrenée au fil de fêtes endiablées.


1. Johnny Hallyday – Retiens la nuit (1962)


Un morceau dégoulinant de romantisme comme les aiment nos compatriotes. Touchant de jeunesse, l'homme à la tête de loup susurre cette sérénade au clair de lune. Qui aurait cru ce gamin capable d'une telle carrière ? En 2006, le résultat est là. Suant et ridé, Johnny Hallyday fait vibrer des milliers de fans à travers l'hexagone.


2. Kaiser Chiefs – Saturday night (Employment, 2005)


"Birds of feather and you can be the fat one". Ricky Wilson, chanteur - parolier des Kaiser Chiefs, trouve cette phrase de "Saturday night" franchement stupide. Stephen Street n'est pas de cet avis et accepte de produire le groupe. Après avoir collaboré avec Blur et Morrisey, l'homme fait encore une fois preuve de flair.


3. Whigfield – Saturday night (Whigfield, 1994)


1994. Le livre "Ta mère" se vend comme un petit pain. Les mini tétines envahissent les lacets de chaussure des collégiens. Côté radio, la dance music squatte les ondes. Whigfield, sorte de troll femelle à couettes, nasille sans vergogne son tube synthétique. Elle aurait eu tort de se priver. Di di da da da ?

 

4. Début de soirée – Nuit de folie (Single, 1988)


Une des meilleures erreurs des années 80 avec David et Jonathan. Début de soirée, duo comique en blazer flashy, enflamme les dance floors avec "Nuit de folie", un tube lancinant doté d'un couplet rap du meilleur effet. Cette sympathique litanie fait encore aujourd'hui danser tous vos amis mormons, pour autant que vous en ayez.


5. Smashing Pumpkins – Tonight tonight (Mellon collie and the infinite sadness, 1995)


Le vampirique Billy Corgan se dévoile dans "Tonite tonite", une ode à l'obscure clarté nocturne. Si la voix du chanteur des Smashing Pumpkins ne frappe pas par son côté mélodieux, les titres du groupe n'en demeurent pas moins d'une singulière efficacité.


6. Phil Collins – One more night (No jacket required, 1985)


L'ami Philou a toujours aimé le sirop et la soupe. "One more night", interminable slow aux allures de pensum, le confirme amplement. Malheureusement, les années n'ont pas atténué le phénomène.

 

7. Mercury Rev – Tonite it shows (Deserter's song,1998 )

Une ballade enchanteresse dont le groupe a le secret. Perdu dans un nuage de harpes délicates,  Johnatan Donahue narre un conte aussi fataliste que céleste. Un émerveillement renouvelé à chaque écoute.

 

 8. The Beatles – A hard day's night (A hard day's night, 1964)

 

L'homme rentre du travail, pose ses chaussures dans le coin prévu à cet effet. Epuisé, il retrouve sa femme aimante pour une soirée des plus agréables. Les scènes de vie quotidiennes toucheront toujours au cœur. Les Fab Four l'ont parfaitement démontré durant leur trop brève carrière.

 

9. The Futureheads – Decent days and nights (The Futureheads, 2004)

Sans doute la seule chanson véritablement décente du surestimé quatuor. Leurs insupportables polyphonies mises en sourdine, les Futureheads livrent un titre dansant et sympathique, faisant figure d'exception dans leur premier album éponyme.

 

10. Nirvana – Where did you sleep last night ? (MTV Unplugged in New York, 1994)

Au grand désespoir de Kurt Cobain, Bobonne a encore découché. Notre homme délaissé donne alors libre cours à ses tourments dans une inoubliable complainte acoustique, adaptée d'un titre folk du XIXè siècle. Au final, la réponse importe bien moins que la question.


Super cadeaux :

Publié dans Chansons à thème

Commenter cet article

Alex la Baronne 20/10/2006 10:08

Oh, ça serait marrant ça !!! Bonne idée !

labosonic 20/10/2006 09:40

Dis madame, la baronne, pour la suivante, on peut avoir le thème d'avance et chacun rendre notre copie ?

Alex la Baronne 15/10/2006 10:51

Arg, les dentistes :-) !!! Je frissonne rien que d'y penser...

Fab de l An Mil 15/10/2006 10:42

Pour la nuit, c'est comme pour les aigles : il ne vaut mieux pas trop aller voir du côté du metal, sinon on est vite submergé...
Belle idée, une fois de plus.
Sinon, moi j'ai en tête une liste de trois morceaux sur les dentistes...

Alex la Baronne 14/10/2006 20:22

Merci pour ta suggestion et ta visite, klak !