Travis - 12 memories

Publié le par Alex la Baronne

Note album : 8,5/10

Extrait d'une critique de "12 memories" (www.allmusic.com) : "Si vous espériez qu'ils (Travis) allaient se rapprocher de Coldplay avec cet album, vous vous êtes trompés d'endroit."

Apparemment, l'univers impitoyable de la pop exige une capitulation sans conditions. Ressembler aux kings du genre ou mourir. Etouffés sous une avalanche de clônes lénifiants, Francis Healy et sa bande parviennent pourtant joliment à nous réconcilier avec la petite sœur du rock. Comme Coldplay, Travis se rebelle autant qu'un panel de sénateurs UMP. Comme Coldplay, Travis préfère la douce tristesse aux guitares agressives. Mais contrairement à Coldplay, le charme opère. Les 4 écossais nous proposent avec "12 memories" une pléiade de morceaux subtils et reposants, même si certains s'ennuieront vite avec ce groupe pour le moins discret. Les belles affres sentimentales de l'artiste fécond ("Midlife krisis", "Quicksand")constituent le thème principal d'un disque heureusement pimenté par quelques rafraîchissantes bulles d'optimisme ("Love will come through", "Peace the fuck out"). Dans la lignée limpide du planétaire "Sing", les envoûtants "Re-offender" et "Paperclips" méritent une mention spéciale pour leur harmonie mélancolique.

Après le tragique accident qui manqua laisser le batteur de la formation paralysé, cet opus semblait condamné à ne jamais exister. Par chance, le destin en décida autrement et un 5è album est même attendu pour la fin de l'année. Souhaitons lui la même valeur que son précédent.

Classe : " Paperclips"

Crasse : "The beautiful occupation"

Autre chronique concernant Travis sur ce blog :

Super cadeau :

Publié dans Pop rock classe

Commenter cet article