Muse - Showbiz

Publié le par Alex la Baronne

Note album : 9/10

Vous en avez marre d'être assis à la Fac ? De végéter dans une petite vie lassante ? Pourtant, la gloire n'est qu'une question de méthode, comme l'illustre la recette d'un succès parfaitement orchestré : le premier album du trio britannique Muse, "Showbiz", sorti en 1999. Dans un grand élan de générosité, l'équipe de Classe ou Crasse (moi) a choisi de vous la présenter aujourd'hui. 

 

 

1.                  Innovez.

Il vous faut surprendre, quitte à y laisser un doigt de pied ou votre conscience. Pour cela, déboulez au beau milieu de l'ère brit pop avec des morceaux perdus quelque part entre Nirvana et Radiohead. Incontestablement, vous attirerez  l'attention. Saupoudrez votre production d'un zeste de délires personnels. Comment ? Je l'ignore, mais innovez. Beuglez dans un mégaphone, prenez vous pour Beethoven, casez dans vos morceaux des solos de piano envoûtants. Très vite, les gens hurleront au génie. Mais surtout, n'oubliez pas de sortir de très bons singles, à l'instar de "Sunburn" ou "Uno".

 

2.                  Alimentez la controverse.

Tel Raël et ses soucoupes volantes, les gens doivent vous haïr ou vous vénérer. Toutefois, cette dernière hypothèse serait préférable, obligations commerciales obligent. Ayez une voix reconnaissable entre 1000. Les uns trouveront que vous chantez aussi bien qu'un chat électrocuté, les autres loueront la puissance, la pureté et l'unicité de votre organe. Partez dans les aigus lors d'enivrantes ballades ("Unintended", "Falling down") puis exprimez votre rage au milieu de guitares flamboyantes ("Showbiz","Cave"). Le relief ainsi imprimé à votre album sera remarquable.

3.                  Cultivez les mystères et les tourments.

Ne faites rien comme tout le monde.  Étalez pudiquement votre souffrance grâce à des orgues aussi lugubres que séduisants ("Muscle museum"). Ajoutez une pincée de schizophrénie avec le magnifique "Escape". Toutes les jeunes filles apprendront vos textes par cœur et rêveront de vous consoler.

4.                  Restez discret.

Passer sur NRJ entre M Pokora et Diam's ne constitue pas une fin en soi. De plus, les critiques n'aiment pas les acharnés du marketing. Pour éviter de finir taillé en pièces sous leur plume, faites confiance au bouche à oreille pour démontrer subtilement la qualité de votre album. Vous vendrez des millions de disques et jouirez du statut envié d'"étoile montante du mois" pendant au moins un mois.

5.                  En bref, soyez unique, créatif et mystérieux. "Showbiz" restera  ainsi longtemps dans les mémoires et ravira un public en mal de sensations fortes.

Classe : "Muscle museum"

Crasse : " Pilip" 

 

 

Autres chroniques concernant Muse sur ce blog :

Super cadeau :

Publié dans Pop rock classe

Commenter cet article

Beamish 19/10/2007 01:16

J'ai dit que j'aimais bien le faire.. pas que je l'étais :p

Alex la Baronne 18/10/2007 22:23

Vas y , fais, fais... Classe ou Crasse adore les intellgents !

Beamish 18/10/2007 15:20

np... j'aime bien faire l'intelligent :D

Alex la Baronne 18/10/2007 10:09

oups, el clavier a fourché !

Beamish 17/10/2007 23:31

Je me disais aussi Pilip je connais pas!!?? normal c'est Fillip :pSinon pour moi c'est le meilleur et seul bon album de Muse ...