Bloc Party - Silent alarm (2005)

Publié le par Alex la Baronne

Note album : 4,5/10

Le festival de Cannes. Chaque année, vous admirez avec un zeste de fascination malsaine ses orgies, ses nombreuses célébrités, ses films injustement ravalés au rang de faire-valoir… Et bien, préparez votre porte-monnaie, car Bloc Party vous propose avec "Silent Alarm" une fidèle bande-son de l'arrivée en hélicoptère des plus grandes stars présentes chaque année. Sans aucune doute, la grosse sauterelle mécanique est le 5è membre du groupe, grâce au chanteur et guitariste Kele Okereke, auteur de ce bon gros riff lancinant présent partout dans l'album ("Luno", "Price of gasoline"). En outre, se greffe sur cette instrumentation répétitive un phrasé très saccadé. Vous en viendrez presque à accuser votre petit neveu d'avoir rayé le disque de tonton en jouant avec ses clefs.

La maison de disques du quatuor mérite cependant un grand bravo pour son astucieuse stratégie marketing doublée d'une grande lucidité. Chaque seconde de bon est connue de tous, des singles "Banquet" et "Helicopter" à la fabuleuse introduction de "The pioneer", entendue dans une publicité bien connue. Par ailleurs, surfant sur la vague de l'énorme succès de "Silent Alarm", un jumeau remixé fera patienter les plus mordus jusqu'à la sortie du nouvel opus, prévue en Août prochain. On peut légitimement en espérer mieux.

Classe : "Banquet"

Crasse : "Positive tension"

Super cadeau :

Publié dans Nullités crasses

Commenter cet article

Tireboulette 09/07/2006 13:32

Tout à faire d'accord. Assez décevant, cet album aurait pu prendre tout le bon élan de Banquet pour grimper dans l'Helico du sublime. La version electro qui circule déjà chez quelques afficionados offre une nouvelle dimension à Bloc Party, plus cohérente et surtout plus entrainante. Il est juste dommage de constater que les nouveaux bons éléments fassent le choix de se fouler moyennement sur leur disque pour ensuite laisser les remixes faire le boulot (quitte à nous forcer à racheter le second album...).